L’animation sociale est à dissocier de l’animation occupationnelle, elle se fonde sur un objectif et trouve son sens qu’en petit groupe ciblé en lien avec  l’objectif à atteindre.

Par exemple : des personnes présentant des troubles de la mémoire seront amenées à participer à des ateliers ou des sorties, afin de stimuler le souvenir.

Notre objectif est de proposer aux résidents un temps d’attention  adapté à chacun des résidents présents dans l’EHPAD en respectant son choix de participer ou non.

 

Comment se construisent nos animations:

1) Prise en compte des histoires de vie

2)  Prise en compte des attentes et des envies

3) Prise en compte des capacités et des possibilités de chacun

4) Mise en place d'animation ciblées et adaptées

5) Maintien de l'autonomie et du lien social

 

« L’animation avec les personnes âgées est ici présentée avec un regard d’animateur professionnel: évolution de la prise en compte de la personne âgée, mais aussi évolution des conceptions et des pratiques de l’animation depuis 125 ans. Les changements des dernières décennies expliquent pourquoi l’animation avec les adultes âgés évolue comme passant des activités d’occupation, d’éducation ou de thérapie, à des choix, et maintenant à des projets d’animation. Ces nouvelles pratiques sociales et leurs évolutions permettent d’étudier un aspect oublié du vieillissement, à côté du vieillissement physiologique et des aspects psychologiques: le vieillissement des rôles sociaux, dans leurs transformations habituelles comme dans leurs évolutions difficiles. L’animation sociale avec les adultes âgés vise alors à faciliter le maintien de l’insertion des anciens dans la société, leur participation à la vie sociale, à leur permettre d’exercer un rôle, voire d’engager des processus de réactivation de rôles sociaux, seule réponse à une mort sociale qui intervient parfois avant la mort biologique. »

Extrait de «  L’animation Sociale avec les personnes âgées » de Bernard Hervy

 

Nos objectifs :